Ghalamqar

Exposition reportée à une date non encore fixée

Ghalamqar

Fascinée par l'univers des contes et des légendes autant que le folklore populaire, Emmanuelle Rosso crée des installations qui prennent souvent la forme de mise en scène qui associe peintures, tissus peints, dessins muraux, fils et textes extraits d'un contexte spécifique et réinterprétés de façon à faire jaillir une fiction qui fonctionne par associations d'idées et d'images.

Puisant pour cette exposition à la MAC de Pérouges dans le cinéma médiéval Arménien, Emmanuelle Rosso va ainsi proposer un ensemble de peintures telles un poème déployé intitulé "Ghalamqar".

À partir du terreau qu'offrent les films de Serguei Paradjanov notamment "Les cheveux de feu" (1965) et "Sayat-nova, la couleur de la grenade" (1969), Emmanuelle Rosso va prélever des personnages et des éléments (costumes, tapis, ruban, fils, fuseaux de dentelle...) appartenant au langage de la fabrication du tissu et ainsi questionner une dimension magique par la couleur.

L'idée est de raviver une mémoire ancestrale emprunte d'un caractère ritualiste.

Dans un rapport spécifique au format d'exposition à la fois intime et de grande échelle, l'exposition sera conçue telle une offrande inspirée du registre alchimique.

Ainsi se tisse un canevas poétique en écho avec la ville de Pérouges.

 

Emmanuelle Rosso

Emmanuelle Rosso (7 août 1985, Saint-Tropez, France) a obtenu son Diplôme national d’arts plastiques avec les félicitations du Jury en 2015 (École Nationale Supérieure d’Art de Limoges) et a étudié le théâtre et participé à de nombreux workshops notamment avec Jacques Roubaud et Charlemagne Palestine (École Ema Fructidor, Chalon sur Saône). Elle crée la troupe Erratum composée de treize danseurs qu’elle met en scène depuis 2014. Son travail a récemment été exposé au Salon de Montrouge, (Paris), au Centre International d’art et du paysage (île de Vassivière), à La MECA, FRAC-Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux), à l’attrape-couleurs (Lyon), et aux XIe Rencontres multiculturelle M’Zora sur le site archéologique de Lixus et Cromlech, Larache, (Maroc). Certaines de ses oeuvres ont intégré les collections du Frac-artothèque Nouvelle-Aquitaine en 2017. Emmanuelle Rosso vit et travaille actuellement à Belle île en mer.